• slide
  • Image frontslide.
    ombre

    L'histoire de CIPAG

    CIPAG naît de la collaboration de Marcel Mutrux, ingénieur, et Robert Cailler, qui commercialisent en 1930 le premier chauffe-eau à gaz à accumulation de Suisse, l’Optimax.

    L’entreprise élargit ensuite sa gamme d’appareils thermiques et se lance dans le développement et la fabrication de générateurs d’eau chaude à mazout. Enfin, en 1958, CIPAG produit ses premières chaudières à mazout et à gaz.

    Fait majeur des années 1970, l’ouverture de deux succursales en Suisse Alémanique. La première à Oensingen en 1976 et la suivante dans la région de Zurich, aujourd’hui basée à Winterthur.

    En 1986, CIPAG continue de s’agrandir. Tout en représentant dès 1984, 46% du marché du chauffe-eau en Suisse, l’usine et le siège administratif de Puidoux voient le jour. Reconnue nationalement pour son savoir-faire, CIPAG ouvre un département spécialisé pour répondre à la forte demande en réservoirs sur mesure en acier inoxydable des secteurs pharmaceutiques et chimiques. Quant au développement des énergies renouvelables, il aura lieu au début des années 2000 avec l’introduction de produits solaires et des pompes à chaleur, événement qui sera suivi plus récemment par l’entrée de CIPAG au sein du groupe italien Ariston Thermo, groupe mondial leader dans le domaine de l’eau chaude, et acteur majeur européen dans le chauffage.

    Aujourd’hui, dans un contexte global où l’énergie a un rôle primordial à jouer, CIPAG est extrêmement active dans la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage. CIPAG propose des installations complètes tout en continuant à développer et à produire en Suisse le confort premium pour laquelle sa clientèle opte.

    optimax.jpg

    cipag.jpg

    L’optimax en 1930

    L’optimax installé dans une chaufferie

    Créateur de chaleur
    et de confort depuis 1930